Aller directement au contenu

Les Laboratoires Expanscience veulent tendre vers un modèle régénératif

Devenus société à mission en 2021, les Laboratoires Expanscience ont publié leur premier rapport de mission. Après s’être engagés à devenir régénératifs d’ici 2040, ce rapport marque une étape importante dans la transition de l’entreprise, et dans l’accomplissement de ses objectifs RSE. Ce rapport de mission 2022 fait le point sur les avancées d’Expanscience en réponses à ses 4 …

Les Laboratoires Expanscience veulent tendre vers un modèle régénératif
Expanscience a notamment pour objectifs de : Renoncer progressivement d’ici 2027 à la fabrication et commercialisation des lingettes Mustela qui représentent actuellement 20% du chiffre d’affaires de la marque.

Devenus société à mission en 2021, les Laboratoires Expanscience ont publié leur premier rapport de mission. Après s’être engagés à devenir régénératifs d’ici 2040, ce rapport marque une étape importante dans la transition de l’entreprise, et dans l’accomplissement de ses objectifs RSE.

Ce rapport de mission 2022 fait le point sur les avancées d’Expanscience en réponses à ses 4 objectifs sociaux et environnementaux. Parmi celles-ci : Concevoir des produits et services utiles pour le bien- être, éco-socio-conçus, et toujours plus inspirés de la nature et du vivant ; 100% des nouveaux produits Mustela, conçus et fabriqués en 2022 suivent une démarche d’éco-socio-conception. Toutes les gammes de produits Mustela contiennent en moyenne 95% d’ingrédients d’origine naturelle. 100% des actifs cosmétiques Expanscience sont d’origine naturelle et 33 % sont certifiés biologiques, ou équivalent, ou commerce équitable.

Expanscience a réduit son intensité carbone de près de 8% en 2022

Expanscience a poursuivi et renforcé ses actions de décarbonation et de sobriété énergétique, notamment sur son site de production et d’Innovation Recherche et Développement en Eure-et-Loir : achat de certificats de production de biométhane dans son contrat énergétique, interruption d’une de ses trois chaudières principales, obtention de la norme ISO 50 001.

Le rapport met en lumière la transformation engagée par Expanscience pour construire un modèle d’affaires à impact positif et devenir une entreprise régénératrice d’ici 2040. Dans cette optique, Expanscience a notamment pour objectifs de : Renoncer progressivement d’ici 2027 à la fabrication et commercialisation des lingettes Mustela qui représentent actuellement 20% du chiffre d’affaires de la marque ; Valider une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre (scopes 1, 2, 3) compatible avec un réchauffement climatique limité à 1,5 °C à horizon 2030 dans le cadre de son engagement auprès de l’initiative SBTi (Science Based Targets initiatives) ; Réaliser une empreinte biodiversité complète en 2023 et définir d’ici 2024 un plan d’action pour réduire l’impact des activités sur les écosystèmes et contribuer à leur redonner une capacité à se regénérer ; Avoir d’ici 2025 toutes ses filiales dans le monde certifiées Great Place To Work ; Déployer des expérimentations pour tester de nouveaux modèles régénératifs (offres, services, partenariats…) au travers de son Lab impACTqui réunit des acteurs internes et externes qui agissent pour la transition d’Expanscience et de son écosystème. «Notre objectif est de basculer petit à petit, en apprenant, vers un modèle d’affaires compatible avec les limites planétaires, régénérateur des écosystèmes vivants et non vivants. Ce premier rapport confirme que nous sommes sur la bonne voie… mais qu’il reste encore du travail», Karen Lemasson, Directrice RSE et Open Innovation des Laboratoires Expanscience.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend