Aller directement au contenu

Le consortium franco-italien, Naturopera, Alfaparf et Superga Beauty à la rescousse d’ Eugène Perma

Le groupe français spécialisé dans les produits capillaires (dont Petrole Hahn), Eugène Perma entrevoit une lueur d’espoir grâce à l’intervention d’un consortium composé de Naturopera, Alfaparf, et Superga Beauty. Cette initiative intervient après que le tribunal de commerce de Paris ait placé Eugène Perma en redressement judiciaire le 1er août dernier. Le consortium, constitué de trois entreprises distinctes, a …

Le consortium franco-italien, Naturopera, Alfaparf et Superga Beauty à la rescousse d’ Eugène Perma
Malgré un chiffre d’affaires de 83,7 millions d’euros en 2022, l’entreprise avait été affectée par la crise sanitaire, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et l’inflation. Avec ce nouveau départ sous l’égide du consortium, Eugène Perma devrait pouvoir envisager un avenir plus stable et prometteur.

Le groupe français spécialisé dans les produits capillaires (dont Petrole Hahn), Eugène Perma entrevoit une lueur d’espoir grâce à l’intervention d’un consortium composé de Naturopera, Alfaparf, et Superga Beauty. Cette initiative intervient après que le tribunal de commerce de Paris ait placé Eugène Perma en redressement judiciaire le 1er août dernier.

Le consortium, constitué de trois entreprises distinctes, a réussi à racheter Eugène Perma, préservant ainsi la majorité des emplois. Sur les 235 employés que compte le groupe, 213 seront maintenus au sein de la nouvelle entité. Cette collaboration marque une étape cruciale dans la reprise d’une entreprise en difficulté, soulignant la volonté de maintenir des emplois et de pérenniser le savoir-faire du groupe Eugène Perma.

Naturopera, PME française spécialisée dans les produits d’hygiène bio et naturels, dirigée par Geoffroy Blondel de Joigny et Kilian O’Neill depuis sa création en 2013, élargit son champ d’expertise en reprenant les sept marques d’Eugène Perma présentes dans les grandes et moyennes surfaces. Cette démarche stratégique permet à Naturopera de diversifier son portefeuille et de s’implanter dans le secteur capillaire.

De son côté, le groupe italien Alfaparf se porte acquéreur de l’activité produits professionnels d’Eugène Perma, intégrant ainsi les marques emblématiques comme Eugène Perma 1919 et Carmen. Parallèlement, Superga Beauty, fabricant français de produits cosmétiques, s’approprie le site industriel Parchimy à Reims, devenant également le fabricant attitré d’Alfaparf et de Naturopera. L’opération a été un succès dans un contexte où dix-sept offres de reprise avaient été initialement déposées. Le consortium franco-italien a su se démarquer avec une proposition solide et des perspectives de croissance, assurant ainsi la pérennité d’Eugène Perma dans le paysage des produits capillaires français.

Fondée en 1919 par Eugène Sutter, l’entreprise familiale Eugène Perma avait été acquise en 2007 par Didier Martin, son dirigeant depuis 1995. Malgré un chiffre d’affaires de 83,7 millions d’euros en 2022, l’entreprise avait été affectée par la crise sanitaire, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et l’inflation. Avec ce nouveau départ sous l’égide du consortium, Eugène Perma devrait pouvoir envisager un avenir plus stable et prometteur.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend