Aller directement au contenu

L’avenir des notices médicales dans les emballages pharmaceutiques : entre numérisation et accessibilité pour tous

L’évolution rapide du secteur pharmaceutique soulève des questions cruciales sur l’avenir des notices médicales dans les emballages des médicaments. Dans ce contexte, Intergraf prend position en faveur de la préservation des notices papier, exhortant l’Union européenne à reconsidérer l’article 63.3 de la proposition de directive sur les médicaments. Accessibilité et sécurité des patients La proposition législative actuelle met l’accent …

L’avenir des notices médicales dans les emballages pharmaceutiques : entre numérisation et accessibilité pour tous
L’évolution rapide du secteur pharmaceutique soulève des questions cruciales sur l’avenir des notices médicales dans les emballages des médicaments. Dans ce contexte, Intergraf prend position en faveur de la préservation des notices papier, exhortant l’Union européenne à reconsidérer l’article 63.3 de la proposition de directive sur les médicaments.

L’évolution rapide du secteur pharmaceutique soulève des questions cruciales sur l’avenir des notices médicales dans les emballages des médicaments. Dans ce contexte, Intergraf prend position en faveur de la préservation des notices papier, exhortant l’Union européenne à reconsidérer l’article 63.3 de la proposition de directive sur les médicaments.

Accessibilité et sécurité des patients

La proposition législative actuelle met l’accent sur l’accessibilité et la sécurité des informations sur les patients via des formats numériques. Cependant, les données d’Eurostat 2023 révèlent une réalité inquiétante : 70,7 % des Européens ont des compétences numériques de base, faibles ou inexistantes, et 7,5 % des ménages européens n’ont pas accès à Internet. Cette situation souligne le risque d’exclusion de nombreux patients, en particulier les plus vulnérables. Il est impératif de trouver un équilibre entre la modernisation numérique et la préservation de l’inclusion.

L’article 63.3 propose le droit pour les patients de demander des copies imprimées gratuites des notices uniquement numériques. Cependant, cette proposition soulève des défis pratiques, car les pharmacies ne peuvent pas répondre aux normes d’impression rigoureuses et aux exigences de sécurité des notices médicales. Des solutions doivent être envisagées pour garantir un accès facile et sécurisé à ces informations cruciales.

Complémentarité entre l’ePI et les brochures papier

Intergraf souligne l’importance de la complémentarité entre l’information électronique sur les produits (ePI) et les brochures papier. Alors que l’ePI améliore l’accès à l’information pour certains groupes démographiques, il ne peut pas remplacer complètement les brochures papier. L’utilisation exclusive de l’ePI devrait être limitée à des situations exceptionnelles, comme l’administration de médicaments par des professionnels de la santé.

Face aux préoccupations soulevées, Intergraf plaide ainsi en faveur de la conservation obligatoire des notices papier dans les emballages des médicaments. Selon Intergraf, l’équilibre entre la numérisation pour une information accessible et la préservation des supports papier doit être soigneusement examiné afin de garantir que tous les patients, indépendamment de leurs compétences numériques ou de leurs ressources, puissent accéder aux informations médicales cruciales pour leur santé et leur sécurité. L’avenir des notices médicales devant refléter un compromis entre l’innovation technologique et la protection des droits fondamentaux des patients.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend