Aller directement au contenu

Ingrédient cosmétique : Inolex remplace le BTAC par une solution durable

Inolex lance AminoSensyl Ultra MB (INCI Cetearyl Alcohol (and) Brassicyl Valinate Esylate). Basée sur une technologie révolutionnaire des aminolipides ancrée dans la chimie verte, cette solution est conçue pour offrir une performance 100 % naturelle et un remplacement durable du chlorure de béhentrimonium (BTAC). « Il s’agit d’une innovation radicale pour l’industrie », a déclaré Lisa Gandolfi, PhD, VP Marketing. « Nous …

Ingrédient cosmétique : Inolex remplace le BTAC par une solution durable
AminoSensyl Ultra MB permet aux formulateurs de développer des produits de conditionnement robustes qui offrent des avantages sensoriels de haute performance qui n’étaient auparavant possibles qu’avec des agents de conditionnement à base d’ammonium quaternaire (quats).

Inolex lance AminoSensyl Ultra MB (INCI Cetearyl Alcohol (and) Brassicyl Valinate Esylate). Basée sur une technologie révolutionnaire des aminolipides ancrée dans la chimie verte, cette solution est conçue pour offrir une performance 100 % naturelle et un remplacement durable du chlorure de béhentrimonium (BTAC).

« Il s’agit d’une innovation radicale pour l’industrie », a déclaré Lisa Gandolfi, PhD, VP Marketing. « Nous donnons aux marques l’outil ultime en matière de renforcement et de conditionnement des cheveux pour remplacer en toute confiance le BTAC. AminoSensyl Ultra MB présente des performances élevées équivalentes avec un profil de sécurité et environnemental supérieur pour déplacer efficacement les agents de conditionnement non durables.

AminoSensyl Ultra MB est un rapport optimisé de l’esylate de valinate de brassicyle, un lipide aminé cationique, et d’alcool cétéarylique. Le système de conditionnement biosourcé fournit une hydratation et un renforcement en profondeur sur plusieurs types de cheveux, allant de raides à crépus, et des états de cheveux, allant de sains à abîmés. Conçu selon les principes de la chimie verte, AminoSensyl Ultra MB est une technologie écologique sans quat, douce pour le cuir chevelu, les yeux et la peau, facilement biodégradable et sans danger pour les environnements aquatiques. De plus, l’ingrédient est pré-neutralisé, offrant une flexibilité de formulation pour un traitement facile.

Une technologie révolutionnaire

« Cette technologie révolutionnaire résulte de la fourniture de la molécule d’aminolipides exclusive d’Inolex à partir d’une matrice de cristaux liquides lamellaires (LC) précisément réglée, » explique Michael J. Fevola, PhD, vice-président de la recherche et du développement. « Les systèmes LC cationiques avancés rendus possibles avec AminoSensyl Ultra MB permettent aux formulateurs de développer des produits de conditionnement robustes qui offrent des avantages sensoriels de haute performance qui n’étaient auparavant possibles qu’avec des agents de conditionnement à base d’ammonium quaternaire (quats). »

AminoSensyl Ultra MB est dérivé de matières premières naturelles renouvelables d’origine responsable, notamment la palme certifiée RSPO Mass Balance et la canne à sucre certifiée Bonsucro. L’ingrédient contient 100 % de contenu biosourcé certifié USDA et a un indice d’origine naturelle ISO 16128 de 1,0 ; est approuvé COSMOS et NATRUE ; et est certifié halal, conforme casher, végétalien et jamais testé sur les animaux.

« C’est un ingrédient de soin capillaire idéal pour les marques qui s’intéressent fortement à la durabilité, à la naturalité et à l’innovation. Cela donne aux marques l’opportunité de créer des produits avec des textures de luxe et un conditionnement en profondeur pour lisser, définir et renforcer les cheveux, avec des performances durables à la base », explique Inolex.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend