Aller directement au contenu

Guerbet obtient un million d’euros de la BPI pour son projet d’intelligence artificielle dans la détection précoce du cancer du pancréas

Guerbet vient d’obtenir un financement d’un million d’euros de l’Etat via France 2030 à la suite de sa participation à un appel à projets concernant la stratégie d’accélération dans la santé numérique. La présentation des travaux de l’équipe de recherche Intelligence Artificielle (IA) de Guerbet, qui pourrait potentiellement offrir une réponse prometteuse à un besoin médical, a convaincu le …

Guerbet obtient un million d’euros de la BPI pour son projet d’intelligence artificielle dans la détection précoce du cancer du pancréas
Guerbet vient d’obtenir un financement d’un million d’euros de l’Etat via France 2030 à la suite de sa participation à un appel à projets concernant la stratégie d’accélération dans la santé numérique.

Guerbet vient d’obtenir un financement d’un million d’euros de l’Etat via France 2030 à la suite de sa participation à un appel à projets concernant la stratégie d’accélération dans la santé numérique. La présentation des travaux de l’équipe de recherche Intelligence Artificielle (IA) de Guerbet, qui pourrait potentiellement offrir une réponse prometteuse à un besoin médical, a convaincu le jury de soutenir ce projet par un financement public.

Le cancer du pancréas représente 496 000 cas par an, dont 14 500 en France et 56 700 aux USA. Le nombre de patients atteints de cette maladie a doublé au cours des 25 dernières années. Le taux de mortalité des patients est élevé avec une survie allant de 1 à 5 ans en fonction du stade d’avancement de la maladie au moment du diagnostic. Il devrait constituer la 3ème cause de décès par cancer dans l’UE et la 4ème aux USA d’ici 2040. «Aujourd’hui, bien trop de patients sont diagnostiqués tardivement à cause de la progression silencieuse du cancer du pancréas et de la très grande difficulté à distinguer les stades précoces  en imagerie médicale de routine. L’Intelligence Artificielle offre un nouvel outil qui pourrait soutenir les radiologues dans leur mission»,  explique le Professeur Vuillerme, Praticien Hospitalier, Professeure associée à l’Université de Paris-Cité, Radiologue.

Il existe malheureusement aujourd’hui peu d’options thérapeutiques pour traiter le cancer du pancréas. La chirurgie est le seul traitement potentiellement curatif mais n’est envisageable que dans les stades précoces de la maladie. Or moins de 20% des patients sont candidats, du fait de ces détections souvent trop tardives. Les stades précoces sont souvent asymptomatiques et la découverte de ce cancer est souvent fortuite et  tardive. « Une détection plus précoce permettrait à un plus grand nombre de patients d’être éligibles à une chirurgie, pouvant conduire à des taux de survie considérablement plus élevés».

Faire un produit commercial d’ici 2025

Le scanner du pancréas est une imagerie difficile à interpréter par des radiologues non spécialistes des maladies digestives. Avec des algorithmes performants et des solutions déjà en cours de développement pour la détection des cancers du foie et de la prostate, Guerbet continue d’innover et permettra ainsi de donner plus de chance de survivre face à ce cancer dit « silencieux ». La solution, permettra l’analyse automatique des scanners et, fournira une alerte de suspicion de cancer du pancréas aux médecins radiologues, dès les premiers stades de la maladie.

«Chaque année, la vie de milliers de familles se trouve bouleversée par l’annonce d’un cancer du pancréas à laquelle nul n’est préparé ! Depuis 2016, Espoir Pancréas s’est engagé dans la lutte pour la détection précoce du cancer du pancréas. Nous espérons vivement que des solutions d’Intelligence Artificielle pourront à l’avenir permettre d’offrir une amélioration du diagnostic et du pronostic des patients atteints de ces cancers.», explique Philippe François-Steininger, Président de l’Association Espoir Pancréas.

Les liens avec les partenaires cliniques du projet sont déjà avancés et certains partenariats français et internationaux sont d’ores et déjà en discussion. De plus, une grande base de données a déjà été constituée. Ce soutien financier permettra une accélération du développement de la solution ainsi qu’une impulsion importante pour l’équipe projet. «Le soutien financier de la BPI, est une belle reconnaissance de la qualité des travaux de Guerbet dans le domaine de l’Intelligence Artificielle au service de la santé. Ce soutien va permettre d’accélérer le développement du projet et lui donner la dimension nécessaire pour en faire un produit commercial d’ici 2025. Nous sommes convaincus que ces solutions prometteuses d’Intelligence Artificielle, vont contribuer à améliorer le diagnostic de cancers à l’origine d’une mortalité élevée. Guerbet démontrera ainsi de nouveau sa capacité à apporter aux professionnels une innovation majeure au bénéfice des patients.» souling eFrançois Nicolas, Vice-Président en charge de la R&D de Guerbet.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend