Aller directement au contenu

Fabienne Bartoli nommée directrice générale de la Haute Autorité de Santé

La présidente de la HAS, le Pr Dominique Le Guludec, a nommé Fabienne Bartoli à la direction générale de la Haute Autorité de Santé. Prenant ses fonctions le 4 avril, elle succède à Thomas Wanecq, qui a rejoint l’Inspection générale des affaires sociales. Conformément à l’article L. 1451-1 du Code de la santé publique, sa nomination a été rendue effective …

Fabienne Bartoli nommée directrice générale de la Haute Autorité de Santé
La présidente de la HAS, le Pr Dominique Le Guludec, a nommé Fabienne Bartoli à la direction générale de la Haute Autorité de Santé.

La présidente de la HAS, le Pr Dominique Le Guludec, a nommé Fabienne Bartoli à la direction générale de la Haute Autorité de Santé. Prenant ses fonctions le 4 avril, elle succède à Thomas Wanecq, qui a rejoint l’Inspection générale des affaires sociales. Conformément à l’article L. 1451-1 du Code de la santé publique, sa nomination a été rendue effective après son audition par les commissions des affaires sociales du Sénat et de l’Assemblée nationale, le 30 mars dernier.

D’abord agrégative en sciences économiques et sociales à l’Ecole normale supérieure puis agrégée et docteur en sciences économiques de l’université Paris-Dauphine, Fabienne Bartoli a démarré son parcours professionnel dans l’enseignement supérieur avant d’intégrer la direction de la prévision au ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie.

Fabienne Bartoli a été conseillère technique pour les produits de santé au sein de plusieurs cabinets ministériels entre 2004 et 2006. Elle a ensuite rejoint l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS).

En juin 2008, elle est nommée directrice générale adjointe de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS, devenue ANSM), et en assure la direction générale par intérim de février à mai 2011. Elle y a notamment suivi les négociations de nouvelles directives européennes sur la pharmacovigilance, les essais cliniques ou les dispositifs médicaux, et les processus d’évaluation et de suivi des produits de santé pendant la pandémie grippale H1-N1.

Après avoir réintégré l’IGAS en juin 2011, elle est nommée directrice du cabinet de la ministre des sports, puis, en septembre 2012 conseillère pour les affaires sociales à la représentation permanente (RP) de la France auprès des Nations Unies à New York. Elle a été en charge d’implanter une représentation des ministères sociaux à la RP et notamment suivi les négociations de résolutions en faveur des droits sexuels et reproductifs. Elle a également travaillé avec le groupe « diplomatie et santé » pour la promotion de la couverture universelle santé, ou encore suivi des résolutions au conseil de sécurité et à l’Assemblée générale sur l’épidémie du virus Ebola.

Fabienne Bartoli est également l’auteure de nombreux rapports, parmi lesquels ceux sur l’aide médicale d’Etat (2019), la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (2018), la place des cliniques privées dans l’offre de soins (2013) ou encore les surcoûts pour les établissements de santé de la prise en charge du Covid-19 (2021-2022).

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse

Panorama du marché mondial du médicament

Organisation professionnelle des entreprises du médicament opérant en France, le Leem (Les Entreprises du Médicament) vient de publier les données générales du marché …

En vidéo
Send this to a friend