Aller directement au contenu

Emballage durable : Lumene et Sulapac innovent avec une technologie de barrière pour les cosmétiques en matériau compostable

Les entreprises finlandaises Lumene et Sulapac collaborent pour vendre des cosmétiques à base d’eau dans des emballages durables qui ne laissent aucune trace. La société finlandaise de cosmétiques Lumene et la start-up finlandaise d’innovation matérielle Sulapac ont collaboré à un projet pilote visant à emballer deux des produits de soin de la peau les plus populaires de Lumene Nordic-C [VALO] …

Emballage durable : Lumene et Sulapac innovent avec une technologie de barrière pour les cosmétiques en matériau compostable
« Jusqu’à présent, le principal défi de l’utilisation de matériaux biosourcés dans les pots était l’évaporation rapide de l’humidité, c’est pourquoi il n’a pas été considéré comme une solution viable pour les cosmétiques à base d’eau. Grâce à ce projet pilote, nous investissons dans l’avenir de l’innovation dans l’industrie cosmétique », déclare Essi Arola, responsable de la recherche et du développement, emballage chez Lumene.

Les entreprises finlandaises Lumene et Sulapac collaborent pour vendre des cosmétiques à base d’eau dans des emballages durables qui ne laissent aucune trace. La société finlandaise de cosmétiques Lumene et la start-up finlandaise d’innovation matérielle Sulapac ont collaboré à un projet pilote visant à emballer deux des produits de soin de la peau les plus populaires de Lumene Nordic-C [VALO] Glow Reveal hydratant et Nordic Hydra [LÄHDE] Intense Hydratation 24H hydrate.

Après quatre ans de développement scientifique et de tests, les consommateurs pourront faire l’expérience de leurs hydratants préférés emballés dans un pot innovant fait d’un matériau compostable industriellement qui ne nuit pas à l’environnement et est fabriqué de manière durable.

« Jusqu’à présent, le principal défi de l’utilisation de matériaux biosourcés dans les pots était l’évaporation rapide de l’humidité, c’est pourquoi il n’a pas été considéré comme une solution viable pour les cosmétiques à base d’eau. Grâce à ce projet pilote, nous investissons dans l’avenir de l’innovation dans l’industrie cosmétique », déclare Essi Arola, responsable de la recherche et du développement, emballage chez Lumene.

Les produits seront conditionnés dans des bocaux Sulapac fabriqués à partir de copeaux de bois certifiés FSC (FSC C158142) provenant de flux secondaires industriels et de matériaux à base de plantes. La doublure intérieure du pot est constituée de la première technologie de barrière au monde pour les cosmétiques en matériau compostable industriellement qui protège le produit cosmétique sensible et, au contact des microbes naturels, finit par se désagréger sans laisser de traces.

Devenir neutre en carbone d’ici 2025

Originaires du pays nordique connu pour sa nature vierge, Lumene et Sulapac utilisent régulièrement des matériaux secondaires d’autres industries dans la fabrication de leurs produits. L’huile de graines de chicouté et l’extrait de graines de chicouté sont quelques-uns des ingrédients utilisés dans plusieurs produits des collections de soins de la peau de Lumene. Poussant naturellement dans les environnements marécageux délicats et protégés de Finlande, les baies doivent toujours être récoltées à la main pour un usage commercial ou privé.

«Nous obtenons l’huile de chicouté à partir des restes de tourteau de la production de jus de baies auprès de plusieurs entreprises locales. Cela apporte un avantage significatif en matière de durabilité : les baies n’ont pas besoin d’être cueillies uniquement pour approvisionner l’entreprise de cosmétiques. En utilisant des flux secondaires, nous favorisons également les partenariats locaux et réduisons les déchets », explique Arola. « Nous utilisons des ingrédients développés à partir de flux secondaires des industries alimentaires et forestières dans notre production depuis déjà deux décennies, et notre ambition est de devenir neutre en carbone d’ici 2025.

La philosophie de conception de Sulapac est d’imiter la nature – de la même manière qu’un morceau de bois de même taille laissé sur le sol de la forêt, les bocaux Sulapac peuvent être digérés par des micro-organismes naturels et se décomposer en dioxyde de carbone, eau et biomasse, sans laisser de traces.

«Lumene est une marque finlandaise emblématique avec une ambition d’expansion internationale. Nos philosophies de respect des ressources naturelles et une solide approche scientifique se complètent très bien. La mission de Sulapac est de sauver ensemble le monde des déchets plastiques, et nous avons besoin de marques et d’entreprises partageant les mêmes idées et axées sur les objectifs pour nous rejoindre dans ce voyage. Les marques puissantes font également pression sur les décideurs pour qu’ils investissent dans les lois et réglementations, qui soutiennent le développement et l’adoption généralisés de solutions durables remplaçant les plastiques», souligne le Dr Suvi Haimi, PDG et cofondateur de Sulapac.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend