Aller directement au contenu

Avec les dérivés d’isobutène, Global Bioenergies veut accélérer la pénétration du marché de la cosmétique

Global Bioenergies a développé un procédé pour convertir les ressources d’origine végétale en une famille clé d’ingrédients utilisés dans l’industrie cosmétique. Le procédé a d’abord été développé dans un laboratoire, où la Société améliore encore ses performances. Elle fonctionne désormais en tant qu’usine pilote et de démonstration, avec la capacité de commencer à percer le marché, initialement via la marque de …

Avec les dérivés d’isobutène, Global Bioenergies veut accélérer la pénétration du marché de la cosmétique
Global Bioenergies a réalisé des avancées majeures dans son procédé de transformation de matières premières végétales en isobutène. L’amélioration des performances qui en résultera accélérera la pénétration du marché de la cosmétique dans les prochaines années.

Global Bioenergies a développé un procédé pour convertir les ressources d’origine végétale en une famille clé d’ingrédients utilisés dans l’industrie cosmétique. Le procédé a d’abord été développé dans un laboratoire, où la Société améliore encore ses performances. Elle fonctionne désormais en tant qu’usine pilote et de démonstration, avec la capacité de commencer à percer le marché, initialement via la marque de maquillage maison longue tenue de la Société, lancée en 2021. La Société étend progressivement ses capacités de production et cherche à améliorerglbo l’empreinte environnementale non seulement de l’industrie cosmétique mais aussi celle d’autres domaines tels que les transports et les matériaux.

Global Bioenergies a réalisé des avancées majeures dans son procédé de transformation de matières premières végétales en isobutène. L’amélioration des performances qui en résultera accélérera la pénétration du marché de la cosmétique dans les prochaines années et permettra de cibler les coûts de production qui feraient de ce procédé le leader mondial de la transformation des sucres industriels en biocarburant.

Une unité de production en constrution pour augmenter la naturalité des formulations de maquillage

Depuis 2019, Global Bioenergies s’est concentré sur les applications cosmétiques de son procédé, les dérivés d’isobutène étant un intrant important pour ces marchés, et a récemment lancé sa propre marque de maquillage, Last , la première à combiner performance longue tenue et faible transfert dans plus de 90% produit naturel.

Elle construit aujourd’hui une unité de production sur le site de Pomacle près de Reims, afin que les grands noms de l’industrie puissent commencer à adhérer à cette innovation, augmentant la naturalité de leurs formulations de maquillage. L’unité entrera en service au premier trimestre 2022 avec une capacité annuelle d’environ 100 tonnes.

Global Bioenergies prévoit une usine plus grande pour 2024, qui sera capable de produire des milliers de tonnes et de desservir les marchés beaucoup plus vastes des soins de la peau et des cheveux. Les dérivés d’isobutène renouvelables remplaceront les ingrédients à base de combustibles fossiles actuellement utilisés dans les formulations pour la peau et les cheveux. Ils aideront également à remplacer les siliciums volatils qui sont progressivement éliminés par les régulateurs.

Ces dernières avancées en matière de performances des procédés permettent désormais à Global Bioenergies d’aller de l’avant plus rapidement avec son plan de développement étape par étape. Elle ouvre la voie à son objectif historique d’avoir un impact environnemental positif à l’échelle mondiale via la production de masse de biocarburants.

Pierre Monsan, pionnier de la biologie industrielle et directeur de Global Bioenergies, a déclaré : «Avec les nouvelles souches, l’intérêt de fermenter un gaz, extrait spontanément du milieu réactionnel par volatilisation plutôt que par accumulation, apparaît clairement. Le processus nous rapproche ainsi d’une performance continue optimale, le Saint Graal dans notre domaine de la biologie industrielle. Outre les réalisations scientifiques, nous nous rapprochons maintenant d’avoir les coûts de production les moins chers du domaine et de devenir un acteur important dans la concurrence mondiale émergente pour le biocarburant. (…) Notre stratégie suit une feuille de route en quatre étapes, se concentrant à court terme sur le marché des cosmétiques, qui a des volumes inférieurs mais des marges plus élevées que l’énergie. Nos récents progrès techniques ont confirmé notre conviction que notre procédé peut être étendu à l’avenir pour servir les grands marchés de l’énergie. Les multiples applications de notre procédé (cosmétique, transport aérien, plastiques, caoutchoucs, chimie de spécialités et de commodités) nous permettent de décarboner nos industries à grande échelle. Nos usines reposeront sur des intrants agricoles et seront ancrées dans les régions».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend