Aller directement au contenu

Alnylam annonce un partenariat avec Roche pour co-développer et co-commercialiser le Zilebesiran, une thérapie ARNi expérimentale

Alnylam Pharmaceuticals, la principale société thérapeutique à base d’ARNi, a annoncé avoir conclu un accord stratégique avec Roche pour développer et commercialiser le zilebesiran, l’agent thérapeutique expérimental à base d’ARNi d’Alnylam pour le traitement de l’hypertension, actuellement en Phase 2 de développement. Le partenariat permet un plan de développement audacieux dans le but de perturber le paradigme du traitement …

Alnylam annonce un partenariat avec Roche pour co-développer et co-commercialiser le Zilebesiran, une thérapie ARNi expérimentale
Ce partenariat permettra un plan de développement audacieux dans le but de perturber le paradigme du traitement de l’hypertension à l’échelle mondiale tout en faisant progresser la stratégie P5x25 d’Alnylam.

Alnylam Pharmaceuticals, la principale société thérapeutique à base d’ARNi, a annoncé avoir conclu un accord stratégique avec Roche pour développer et commercialiser le zilebesiran, l’agent thérapeutique expérimental à base d’ARNi d’Alnylam pour le traitement de l’hypertension, actuellement en Phase 2 de développement. Le partenariat permet un plan de développement audacieux dans le but de perturber le paradigme du traitement de l’hypertension à l’échelle mondiale tout en faisant progresser la stratégie P5x25 d’Alnylam.

Roche offre à Alnylam les avantages d’un partenaire exceptionnel avec une empreinte mondiale et une expérience éprouvée dans le développement et la commercialisation de nouvelles thérapies sur des marchés complexes. Roche a fait ses preuves dans l’innovation et la commercialisation de médicaments en s’appuyant sur leur vaste empreinte mondiale qui pourrait potentiellement permettre au zilebesiran d’atteindre plus de patients souffrant d’hypertension, une maladie qui touche plus de 1,2 milliard de patients dans le monde. »Grâce à cette collaboration, nous pouvons désormais développer le zilebesiran de manière plus robuste, ce qui nous permet d’avoir en main des données sur les résultats cardiovasculaires au lancement pour garantir des résultats pertinents non seulement pour les autorités sanitaires, mais également pour l’accès et la pratique clinique afin d’atteindre finalement le plus grand nombre de patients », a déclaré Yvonne Greenstreet MBChB, directrice générale. d’Alnylam.

Dans une étude de phase 1, le zilebesiran, par rapport au placebo, a été associé à des réductions dose-dépendantes de l’angiotensinogène sérique (AGT), permettant un contrôle tonique de la pression artérielle avec une réduction constante et durable de la pression artérielle sur une période de 24 heures, maintenue jusqu’à six mois après des doses uniques ≥ 200 mg. Zilebesiran a également démontré un profil d’innocuité acceptable soutenant le développement clinique continu. La sécurité et l’efficacité du zilebesiran sont étudiées dans le cadre du programme clinique de phase 2 KARDIA d’Alnylam, soit en monothérapie (KARDIA-1), soit en association avec l’un des trois médicaments antihypertenseurs de référence (KARDIA-2). Sur la base des données positives de phase 1, le zilebesiran pourrait potentiellement être le meilleur traitement de la maladie et apporter un bénéfice transformationnel, en particulier pour les patients souffrant d’hypertension à haut risque cardiovasculaire. Le zilebesiran a également le potentiel d’améliorer l’observance du traitement en raison de son éventuel schéma posologique sous-cutané biannuel. De plus, le zilebésiran peut être efficace dans d’autres indications cardiovasculaires potentielles avec un besoin non satisfait élevé.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend