Aller directement au contenu

SuperPE ouvre en grand la voie à un procédé industriel permettant la décontamination chimique des recyclés PP et PE post-consommation pour les emballages cosmétiques PE et PP représentent à eux seuls plus de 50% du gisement des plastiques utilisés dans l’emballage (par exemple, pots et tubes cosmétiques etc). Pouvoir garantir, auprès des industriels et des autorités compétentes, la sécurité sanitaire …

SuperPE ouvre en grand la voie à un procédé industriel permettant la décontamination chimique des recyclés PP et PE post-consommation à des performances compatibles avec les exigences établies pour les emballages cosmétiques notamment.

SuperPE ouvre en grand la voie à un procédé industriel permettant la décontamination chimique des recyclés PP et PE post-consommation pour les emballages cosmétiques

PE et PP représentent à eux seuls plus de 50% du gisement des plastiques utilisés dans l’emballage (par exemple, pots et tubes cosmétiques etc). Pouvoir garantir, auprès des industriels et des autorités compétentes, la sécurité sanitaire des matières recyclées mécaniquement est un enjeu d’avenir pour le secteur du recyclage et de la plasturgie, et une innovation majeure sur ces matériaux.

Le consortium SuperPE regroupe 6 acteurs du secteur de l’emballage ou du traitement par CO2 supercritique apportant une expertise analytique, technologique et industrielle au projet,  lauréat de l’appel à projet Eco-conception, recyclage et valorisation porté par Citeo en 2019.

Une décontamination à plus de 99 %

Grâce à un traitement utilisant le CO2 supercritique, le consortium SuperPE a défini des conditions opératoires de décontamination par CO2 supercritique. Les résultats obtenus sont plus qu’encourageants puisqu’il a été montré qu’il est possible de décontaminer des composés de faibles masse molaire (de l’ordre de 300 g/mol) à plus de 99 %. Pour des composés de plus haute masse molaire, des rendements de l’ordre 90% ont pu être atteints. Ces résultats ont d’abord été établis sur des composés modèles, sélectionnés sur la base d’analyses de matières recyclées post-consommation de déchets ménagers. Puis ils ont été confirmés directement sur la décontamination de ces mêmes matières recyclées commerciales. Les traitements ont été effectués jusqu’à une échelle pré-industrielle traitant des lots de 80 litres de matières. Enfin, la modélisation économique du procédé SuperPE démontre la viabilité d’un premier outil de taille industrielle. SuperPE ouvre ainsi en grand la voie à un procédé industriel permettant la décontamination chimique des recyclés PP et PE post-consommation à des performances compatibles avec les exigences établies pour les emballages alimentaires ou cosmétiques.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend