Aller directement au contenu

La France, acteur majeur de l’innovation dans la lutte contre le cancer en Europe

À l’approche de la Journée mondiale contre le cancer, l’Office européen des brevets (OEB) a dévoilé une étude révélatrice sur près de deux décennies d’innovation (2002-2021) dans le domaine de la lutte contre le cancer. Les résultats placent la France au 3e rang européen et au 7e rang mondial en termes de demandes de brevets, affirmant son rôle prépondérant …

La France, acteur majeur de l’innovation dans la lutte contre le cancer en Europe
La France, avec ses 5 078 familles de brevets, témoigne d’une croissance constante de l’innovation. Cette progression est alimentée par des secteurs clés tels que la médecine personnalisée, les vaccins, et la radiosensibilisation. L’immunothérapie et la thérapie ciblée ont également contribué à renforcer la position de la France dans la lutte contre le cancer.

À l’approche de la Journée mondiale contre le cancer, l’Office européen des brevets (OEB) a dévoilé une étude révélatrice sur près de deux décennies d’innovation (2002-2021) dans le domaine de la lutte contre le cancer. Les résultats placent la France au 3e rang européen et au 7e rang mondial en termes de demandes de brevets, affirmant son rôle prépondérant dans la recherche contre cette maladie.

L’étude indique que plus de 5 millions de vies ont déjà été sauvées dans l’Union européenne grâce à ces avancées innovantes. La France se distingue par ses 5 078 familles de brevets internationaux, ce qui la positionne comme un acteur clé en Europe dans cette lutte vitale. Les principaux acteurs de la recherche française, tels que l’Inserm et le CNRS, sont en première ligne de ces innovations.

L’OEB a pris l’initiative de faciliter les investissements dans ce secteur crucial en lançant une plateforme en ligne répertoriant les nouvelles technologies contre le cancer. Cette initiative s’accompagne de l’élargissement du « Deep Tech Finder », un outil recensant des start-ups européennes à l’origine d’innovations contre le cancer. Ces mesures visent à catalyser les investissements et à encourager le développement de nouvelles technologies pour lutter contre le cancer.

Une augmentation significative de l’innovation

Le cancer demeure une menace mondiale pour la santé, avec des projections indiquant que 31 % des hommes et 25 % des femmes de l’UE seront diagnostiqués d’un cancer avant l’âge de 75 ans. Cependant, les progrès de la recherche ont déjà permis de sauver plus de 5 millions de vies dans l’UE. L’étude de l’OEB met en lumière une augmentation significative de l’innovation dans ce domaine, avec une hausse de 70 % des inventions depuis 2015.

La France, avec ses 5 078 familles de brevets, témoigne d’une croissance constante de l’innovation. Cette progression est alimentée par des secteurs clés tels que la médecine personnalisée, les vaccins, et la radiosensibilisation. L’immunothérapie et la thérapie ciblée ont également contribué à renforcer la position de la France dans la lutte contre le cancer. L’étude souligne également le rôle crucial des organismes publics de recherche français. L’Inserm et le CNRS se classent respectivement au 2e et 4e rang mondial des acteurs de la recherche publique, démontrant l’importance de la recherche académique dans la lutte contre le cancer.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend