Aller directement au contenu

Une nouvelle ère du contrôle qualité dans la cosmétique : AnotherBrain booste la détection de défauts esthétiques grâce à son IA brevetée

AnotherBrain l’inventeur de l’Organic AI, annonce la disponibilité de Blue Phosphor, une solution unique de contrôle qualité mise au point à partir des IA d’AnotherBrain développées depuis 7 ans pour répondre, entre autres, aux problématiques des industriels du luxe, à la pharmacie, en passant par l’automobile pour éliminer les défauts esthétiques de leurs productions. L’avantage majeur de Blue Phosphor est …

Une nouvelle ère du contrôle qualité dans la cosmétique : AnotherBrain booste la détection de défauts esthétiques grâce à son IA brevetée
Blue Phosphor redonne aux industriels le contrôle sur leur service qualité grâce à une IA rapide à entrainer et à implémenter dans n’importe quelle chaine de production. Blue Phosphor bénéficie de 7 ans de R&D pour arriver à un modèle opérationnel qui permet d’automatiser les tâches ingrates et faire émerger facilement l’opérateur augmenté.
Les défis du contrôle qualité dans l’industrie cosmétiqueNouveaux réactifs, luminomètres et logiciel pour EuralamLes rouages du contrôle qualité dans l’industrie cosmétique

AnotherBrain l’inventeur de l’Organic AI, annonce la disponibilité de Blue Phosphor, une solution unique de contrôle qualité mise au point à partir des IA d’AnotherBrain développées depuis 7 ans pour répondre, entre autres, aux problématiques des industriels du luxe, à la pharmacie, en passant par l’automobile pour éliminer les défauts esthétiques de leurs productions.

L’avantage majeur de Blue Phosphor est de pouvoir analyser et bâtir une solution sur-mesure à partir des pièces validées par la direction qualité de l’entreprise et ensuite de très rapidement entrer en fonction.

«C’est l’ADN même de notre solution que de pouvoir se passer de défauthèque ou de base de données lourdes qui augmentent les temps d’apprentissage de l’IA et surtout augmentent ses besoins en puissance de calcul… Avec Blue Phosphor, on part d’une ou plusieurs pièces validées et on démarre l’automatisation afin de permettre à l’opérateur de se concentrer sur les taches à valeur ajoutée», précise Anne-Sophie Madoire-Rouzaud, COO de AnotherBrain.

Travailler en local pour éviter les risques

Un autre point stratégique pour les industriels est d’être assurés que leur ligne de production ne sera pas piratée ou prise en otage via le cloud ou Internet. Blue Phosphor est une des utilisations de la nouvelle génération d’IA développé par AnotherBrain et dans le cadre de l’automatisation du contrôle qualité, elle n’a pas besoin d’être connectée.

«Depuis des années on nous parle du tout cloud à longueur de temps mais sur le terrain industriel, la connexion avec l’extérieur de la chaine de production demeure un risque qui touche à l’outil de production. Blue Phosphor est en parfaite correspondance avec cette attente de nos clients car elle ne va pas chercher de puissance additionnelle dans le nuage et qu’elle est compatible avec la majorité des capteurs et des robots du marché. » ajoute Anne-Sophie Madoire-Rouzaud, COO de AnotherBrain.

Aller plus loin vers pour une qualité réellement sous contrôle

Propulsée par l’intelligence artificielle novatrice d’AnotherBrain, Blue Phosphor est facile à utiliser et adaptable à divers systèmes d’acquisition. Cette technologie permet de détecter toute forme de défaut, indépendamment de leur taille. Ses deux applications principales sont : Vision, qui assure la qualité en temps réel sur la ligne de production. Les opérateurs capturent des images directement sous la caméra de production et les classifient comme OK ou KO, en fonction de leur conformité. Cela crée la base de données pour entraîner les modèles d’IA. Une  fois le modèle d’IA entraîné, cet onglet permet de procéder à des inspections de pièces en temps réel, offrant une évaluation instantanée de la qualité basée sur l’apprentissage précédent. Quant à Pilot, l’application permet de superviser la production et renforcer la fiabilité des contrôles en donnant la possibilité de gérer les données. Après la phase de capture par Vision, Pilot permet aux responsables, depuis leur bureau, de revalider la base de données, s’assurant que les classifications OK/KO soient correctes et représentatives de leurs standards de qualité. Les responsables qualité peuvent ensuite entraînez en autonomie leurs modèles d’IA sur leurs cas spécifiques. Grâce à une interface intuitive, les responsables peuvent ajuster les critères de tolérance du modèle IA, optimisant ainsi la précision du contrôle qualité.

«Avec Blue Phosphor nous sommes complètement sortis du modèle Hardware + Software pour proposer une solution logicielle universelle pour presque toutes les chaines de production de biens de consommation, que ce soit de la grande ou de la petite série. C’est en cela qu’une technologie d’IA moins gourmande en ressources et partant directement de la bonne pièce permet d’aller plus vite tant pour l’implémentation que pour faire évoluer la chaine de production. Nous nous considérons comme un catalyseur de mieux-être pour les entreprises en réduisant les déchets grâce à une production de qualité et en réduisant la pénibilité sur les chaines de production. Dans une époque de réindustrialisation massive, c’est essentiel… » conclu Anne-Sophie Madoire-Rouzaud, COO de AnotherBrain, lauréate du Plan France 2030. AnotherBrain a également levé 5 millions d’euro en 2023 pour renforcer sa position de leader du contrôle qualité via l’intelligence artificielle.

ParLa rédaction
En vidéo
Send this to a friend