Aller directement au contenu

La DGCCRF assure désormais seule le contrôle des produits et établissements pour les produits cosmétiques

A compter du 1er janvier 2024, la DGCCRF assure seule le contrôle des produits et établissements cosmétiques, jusqu’alors assuré conjointement avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) reprend quant à elle la cosmétovigilance et les missions d’évaluation des risques précédemment assurées …

La DGCCRF assure désormais seule le contrôle des produits et établissements pour les produits cosmétiques
Depuis le 1er janvier 2024, la DGCCRF assure seule le contrôle des produits et établissements cosmétiques, jusqu’alors assuré conjointement avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

A compter du 1er janvier 2024, la DGCCRF assure seule le contrôle des produits et établissements cosmétiques, jusqu’alors assuré conjointement avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) reprend quant à elle la cosmétovigilance et les missions d’évaluation des risques précédemment assurées par l’ANSM.

Ce transfert a peu d’impact en pratique pour les professionnels du secteur des produits cosmétiques. Le tableau ci-après récapitule les changements concernant leurs démarches, à compter du 1er janvier 2024.

(Source : DGCCRF)

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend