Aller directement au contenu

Enalees investit dans un nouveau laboratoire de développement et de production protéomique pour le marché vétérinaire

Enalees, société biotech qui conçoit, produit et commercialise des tests rapides de diagnostic moléculaire de dernière génération (technologie LAMP) pour les vétérinaires, a inauguré son nouveau laboratoire de développement et de production protéomique sur le site de Genopole (Evry-Courcouronnes, en Essonne) pour la production à façon de protéines recombinantes et le renforcement de la R&D pour ses kits de …

Enalees investit dans un nouveau laboratoire de développement et de production protéomique pour le marché vétérinaire
Avec ce nouveau site de production, la société va sécuriser sa chaine d’approvisionnement pour répondre aux besoins grandissants du marché vétérinaire en solutions de diagnostic rapides, faciles d’utilisation et fiables, notamment en France et plus largement en Europe. ©Lionel Antoni

Enalees, société biotech qui conçoit, produit et commercialise des tests rapides de diagnostic moléculaire de dernière génération (technologie LAMP) pour les vétérinaires, a inauguré son nouveau laboratoire de développement et de production protéomique sur le site de Genopole (Evry-Courcouronnes, en Essonne) pour la production à façon de protéines recombinantes et le renforcement de la R&D pour ses kits de diagnostic rapide pour les vétérinaires.

Ce nouveau site de production s’inscrit dans le plan de développement d’Enalees, subventionné à hauteur de 500 000 euros dans le cadre du Plan d’investissement d’avenir France 2030 alloué en octobre 2022 par la Région Ile-de-France. Sur ce budget, Enalees a alloué environ 300 000 euros en matériel de pointe pour le laboratoire. Des travaux d’aménagement ont été réalisés pour un budget de 105 000 euros, financés en partie par la SEM Genopole.

Cette unité va permettre de produire à façon des protéines recombinantes spécifiques pour la détection de nouveaux pathogènes présents dans les maladies infectieuses animales et d’adresser de nouvelles espèces au-delà des chiens, des chats et des chevaux. Enalees pourra ainsi améliorer la performance de ses kits de diagnostic et les développer en adressant des pathogènes non ciblés actuellement, qui nécessitent des sensibilités diagnostiques plus élevées. Pour accompagner ce développement, la société a prévu de recruter un PhD et un technicien supérieur pour son service de R&D.

Sécuriser la chaine d’approvisionnement

Avec ce nouveau site de production, la société va sécuriser sa chaine d’approvisionnement pour répondre aux besoins grandissants du marché vétérinaire en solutions de diagnostic rapides, faciles d’utilisation et fiables, notamment en France et plus largement en Europe. Reposant sur la détection de l’ADN du pathogène ciblé par une méthode d’amplification isotherme (LAMP PCR), les tests moléculaires d’Enalees fournissent un résultat en seulement 30 minutes (temps d’analyse), permettant de traiter l’animal plus rapidement ou de l’isoler si nécessaire.

Le laboratoire servira en premier lieu pour les besoins internes de R&D et de production d’Enalees, et pourrait à moyen terme permettre à la société de proposer ses services en tant que prestataire à des sociétés tierces de l’industrie biotech et vétérinaire. Il est doté d’équipements pour la production à façon de protéines recombinantes, notamment un système de chromatographie AKTA et des robots de pipetage de précision.

« Avec 40% de la recherche française et 31% du PIB français, la richesse de l’écosystème francilien est exceptionnelle. La Région Ile- de-France prend toute sa part au développement de ses entreprises disruptives, de l’idée jusqu’à la mise sur le marché de leurs innovations. L’aide régionale attribuée à Enalees, installée à Genopole, depuis 2016 est un bel exemple de ce continuum d’accompagnement sur un marché à fort potentiel et nous nous réjouissons de son succès croissant qui crée de la valeur et des emplois sur notre territoire », déclare Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France.

«Le développement d’Enalees, entreprise 100% essonnienne, proposant un service innovant et unique dans notre pays dans l’aide au diagnostic vétérinaire, est un véritable atout pour notre territoire et ses partenaires en France et à travers le monde. Il témoigne de la dynamique impulsée par notre département et confirme son rayonnement comme terre d’avenir où s’inventent les technologies du futur», ajoute François Durovray, président du Conseil départemental de l’Essonne.

Le marché mondial du diagnostic vétérinaire représentait 4,4 milliards de dollars en 2018 et devrait atteindre 9,5 milliards de dollars d’ici 2026, affichant un CAGR de 10% au cours de la période concernée.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend