Aller directement au contenu

Santé : Fresenius Kabi France lance deux nouvelles lignes de production sur son site de Louviers

Dans un nouveau bâtiment nommé « Aux Portes de l’eau », les deux lignes de production de Freeflex sont désormais prêtes à fabriquer des millions de poches de perfusion destinées à l’hôpital et au domicile des patients. Un tournant technologique pour l’usine de Louviers et ses collaborateurs. 1 an et demi de travaux et 35 millions d’euros d’investissement L’investissement …

Santé : Fresenius Kabi France lance deux nouvelles lignes de production sur son site de Louviers
Les deux lignes de production ont été entièrement conçues et développées par les équipes de Fresenius Kabi et bénéficient de la technologie du Data Matrix, code qui permet d’identifier le produit, le lot et la date de péremption ; véritable gage de traçabilité et de sécurité des poches Freeflex pour les utilisateurs.

Dans un nouveau bâtiment nommé « Aux Portes de l’eau », les deux lignes de production de Freeflex sont désormais prêtes à fabriquer des millions de poches de perfusion destinées à l’hôpital et au domicile des patients. Un tournant technologique pour l’usine de Louviers et ses collaborateurs.

1 an et demi de travaux et 35 millions d’euros d’investissement

L’investissement du Groupe Fresenius Kabi de 35 millions d’euros sur le site de Louviers en France voit son aboutissement avec la construction d’un nouveau bâtiment de 3300m2, composé de salles blanches pharmaceutiques selon les « Bonnes Pratiques de Fabrication » et l’installation de deux unités de fabrication de produits stériles en poches Freeflex. A partir du mois de septembre 2023, les marchés français et international pourront compter sur ces nouvelles capacités de production à la pointe de la technologie.

«Au-delà de la modernisation du site, notre volonté était de réfléchir à notre empreinte locale : faire participer nos collaborateurs ainsi que des sous-traitants français à l’aventure, dans une démarche plus respectueuse de l’environnement »,
déclare Stéphane Jarry, Directeur du site de Louviers.

Louviers, une usine dédiée principalement à la production de Freeflex

L’usine produit principalement des médicaments destinés à la perfusion ainsi que des dispositifs médicaux sous forme liquide. Elle est notamment dédiée à Freeflex, une poche de perfusion 100% sans PVC, sans colle, sans plastifiant et sans latex utilisée à l’hôpital et à domicile. La recherche de Fresenius Kabi a développé le plastique Biofine, qui est dépourvu de phtalates et qui permet une incinération sans émission d’acide chlorhydrique, de dioxines ou de furannes. Cette poche est notamment utilisée pour traiter la déshydratation. Il est également possible de reconstituer des médicaments avec la poche Freeflex, selon les besoins des patients (antibiotiques, anticancéreux …).

Ce site, engagé dans une politique qualité et environnementale, est déjà certifiée selon les normes ISO 9001, ISO 13485, ISO 14001 et ISO 50001. L’usine produit ses solutions composées d’eau « pour préparations injectables » (eau PPI) à partir d’une source d’eau naturelle puisée directement sur le site.

« Aux Portes de l’eau », un nouveau bâtiment à la pointe de la technologie

Les deux lignes de production ont été entièrement conçues et développées par les équipes de Fresenius Kabi et bénéficient de la technologie du Data Matrix, code qui permet d’identifier le produit, le lot et la date de péremption ; véritable gage de traçabilité et de sécurité des poches Freeflex pour les utilisateurs. L’usine tourne 7 jours sur 7, 24h/24. Ces nouvelles technologies permettent d’augmenter significativement les capacités de production. L’ensemble du bâtiment et des outils de production ont été pensés pour une transition prochaine vers une Industrie 4.0 : dossiers de lots électroniques, analyses de données massives, aides automatisées à l’amélioration des process qualité via l’intelligence artificielle.

« Si le projet est fini en temps et en heures, c’est en grande partie grâce à l’implication des collaborateurs du site de Louviers : nous sommes fiers que l’expertise historique française ait été reconnue et valorisée », affirme Anna Thalacker, Directrice du Projet.

Une attention particulière a été apportée sur l’ergonomie des postes de travail afin de limiter les risques d’accidents du travail ou de Troubles Musculosquelettiques (TMS) : des lignes de production sur-mesure, une limitation des ports de charge et des manutentions, une réduction du niveau sonore. Tous les opérateurs bénéficient d’aménagements qui garantissent un maximum de lumière naturelle et une température adaptée.

Un plan de formation et d’accompagnement aux nouveaux process (technologies, robots, automates, procédures…) a mobilisé 42 opérateurs pendant 3550 heures afin de leur apporter les compétences nécessaires à la conduite et à la maintenance. Plusieurs collaborateurs de Louviers se sont également rendus dans l’usine Fresenius Kabi de Wilson, en Caroline du Nord (USA), afin de partager leur expertise avec leurs collègues américains. Enfin, des membres de l’équipe projet et des opérationnels ont été mobilisés pour participer aux essais et qualification des lignes auprès des fournisseurs.

Le mirage, un poste de travail 100% humain

Au-delà des machines, la qualité des poches de perfusion passe par un poste de travail méconnu : le mirage. Ils sont 2 collaborateurs par ligne à vérifier – « mirer » – à l’œil nu les potentiels défauts critiques, majeurs ou mineurs. Formés tous les ans à « mirer » des poches de perfusion, ces collaborateurs hautement qualifiés exercent leur travail par tranches de 30 minutes, entrecoupées d’une pause visuelle de 5 minutes. « Aux Portes de l’eau » a été pensé pour minimiser l’impact environnemental, tout en offrant un environnement sûr aux collaborateurs. Ainsi, tous les sous-traitants dédiés au Packaging sont français, originaires des régions de Nantes, du Mans, et de Landivisiau.

En stérilisant les poches de perfusion, les lignes de production nécessitent beaucoup de chaleur : un système de récupération de cette chaleur a été prévu pour permettre de chauffer les bâtiments en lieu et place du chauffage par le gaz. Le nouveau bâtiment se veut évolutif et a été pensé pour supporter l’installation de panneaux photovoltaïques, l’étude est en cours. Après les travaux de construction, des arbres et arbustes d’essences locales seront replantés et des ruches installées.

«Les nouveaux équipements ont été choisis avec le postulat « Efficacité et sobriété énergétique ». Entre l’ancien bâtiment et le nouveau, les process ont été complètement revus afin de limiter au maximum les consommations d’énergie et les prélèvements dans le milieu ; par exemple la suppression des boucles de refroidissement en eau perdue», souligne Arthur Guerra, Responsable Energie, Hygiène, Sécurité, Environnement du site de Louviers.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend