Aller directement au contenu

Recherches : Lys Therapeutics accélère pour répondre aux besoins médicaux des patients atteints de pathologies neurologiques graves

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurovasculaires et neurodégénératives, annonce avoir signé un accord de recherche de 3 ans avec Inserm Transfert au nom de l’Inserm et de l’Université de Caen-Normandie. Cette collaboration de recherche vise à générer de nouvelles données précliniques afin de préparer le design des futurs essais cliniques de …

Recherches : Lys Therapeutics accélère pour répondre aux besoins médicaux des patients atteints de pathologies neurologiques graves
Lys Therapeutics est une société de biotechnologie française développant des biomédicaments innovants pour mieux soigner les patients souffrant de maladies neurovasculaires ou neurodégénératives, notamment l’accident vasculaire cérébral (AVC) et la sclérose en plaques (SEP).

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurovasculaires et neurodégénératives, annonce avoir signé un accord de recherche de 3 ans avec Inserm Transfert au nom de l’Inserm et de l’Université de Caen-Normandie.

Cette collaboration de recherche vise à générer de nouvelles données précliniques afin de préparer le design des futurs essais cliniques de la molécule phare de Lys Therapeutics, l’anticorps monoclonal Glunozumab, pour le traitement de pathologies neurovasculaires telles que les accidents vasculaires cérébraux, ou neurodégénératives telles que la sclérose en plaques.

Lys Therapeutics détient les droits d’exploitation exclusifs et mondiaux sur les brevets protégeant les candidats médicaments de la société pour toutes applications et tous territoires. Cet accord a été négocié avec Inserm Transfert, prolongé aujourd’hui par un accord de collaboration de recherche de 3 ans. Cette collaboration a pour objectif de disposer d’un socle de nouvelles données précliniques afin de préparer les futures étapes de développement clinique de la société.

Décrypter le cerveau

Dans le cadre de cette collaboration plusieurs acteurs de poids apporteront leur contribution au développement de ces recherches : L’unité mixte de Recherche UMR-S 1237 PhIND (Physiopathologie et imagerie des troubles neurologiques) de l’Inserm et de l’Université de Caen-Normandie dirigée par le Professeur Denis Vivien, L’Institut du sang et du cerveau BB@C (Blood and Brain @ Caen-Normandie Institute) de l’Inserm, de l’Université de Caen-Normandie et du Centre Hospitalier Universitaire Caen-Normandie,

Cyceron, plateforme unique d’imagerie biomédicale à haute-résolution notamment dans le domaine des neurosciences et dont les membres fondateurs sont le CEA, le CNRS, l’Inserm, l’Université de Caen Normandie, le CHU de Caen Normandie, le centre François Baclesse, ainsi que la région Normandie et la communauté urbaine Caen-La-Mer.

« Pouvoir collaborer avec des équipes de recherche, des cliniciens et des leaders d’opinion de cette qualité représente une vraie opportunité pour Lys Therapeutics » se félicite Manuel Blanc, PDG et co- fondateur de la société, qui ajoute « après une première phase de développement réussie pour la société, il s’agit d’une nouvelle accélération afin de continuer à démontrer l’exclusivité mondiale du mécanisme d’action ainsi que l’efficacité thérapeutique sans précédent de notre anticorps monoclonal Glunozumab».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend