Aller directement au contenu

La Région Île-de-France et Cosmetic Valley s’associent pour faire rayonner la cosmétique française dans le monde

Après en avoir fait une des filières prioritaires de son «Schéma Régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation», Impact 2028, la Région Île-de-France a signé un partenariat stratégique avec le Pôle de Compétitivité «Cosmetic Valley» pour renforcer l’industrie française de parfumerie-cosmétique dans son rôle de leader mondial, contribuer à conserver ses traditions, ses métiers et ses savoir-faire et développer …

La Région Île-de-France et Cosmetic Valley s’associent pour faire rayonner la cosmétique française dans le monde
La Région Île-de-France a signé un partenariat stratégique avec le Pôle de Compétitivité «Cosmetic Valley» pour renforcer l’industrie française de parfumerie-cosmétique dans son rôle de leader mondial, contribuer à conserver ses traditions, ses métiers et ses savoir-faire et développer ses performances en matière de recherche et de création.

Après en avoir fait une des filières prioritaires de son «Schéma Régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation», Impact 2028, la Région Île-de-France a signé un partenariat stratégique avec le Pôle de Compétitivité «Cosmetic Valley» pour renforcer l’industrie française de parfumerie-cosmétique dans son rôle de leader mondial, contribuer à conserver ses traditions, ses métiers et ses savoir-faire et développer ses performances en matière de recherche et de création.

L’objectif de cet accord est, d’abord, de construire un réseau d’affaires à partir du vivier des entreprises cosmétiques franciliennes, d’en faire véritable tissu industriel efficace et cohérent, d’accélérer ses projets de R&D et d’aider les sociétés qui y adhéreront à se développer à l’international, renforçant ainsi les points forts de l’économie francilienne dans le domaine de la « beauté » : tests, mesures, olfaction et intelligence artificielle.

L’ambition de cette nouvelle association est également de créer, en Île-de-France, sur le modèle de la Fashion Week, une Cosmetic Week à résonance mondiale. Cet évènement, associant ouvertures de sites, démonstrations, ateliers, etc, doit offrir une forte visibilité internationale à la cosmétique hexagonale et francilienne. Sans équivalent en Europe à ce jour, cette manifestation doit permettre à la fois de mieux connecter ETI, TPE/PME, start-ups, grandes entreprises et instituts de recherche et d’en faire percevoir le travail et les méthodes au grand public.

24% de parts de marché à l’export

Forte de ses 24% de parts de marché à l’export, de ses 3 200 entreprises employant près de 250 000 salariés et réalisant 45 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la parfumerie-cosmétique est le troisième contributeur positif au solde de la balance extérieure de notre pays, derrière l’aéronautique et les vins & spiritueux. Il était donc primordial que la première région économique d’Europe participe de cette réussite et en soit le cœur. L’Île-de-France réalise, en effet, 70% du chiffre d’affaires de ce secteur industriel et près de 40 000 de ses salariés y résident. Elle réunit sur son territoire un écosystème puissant, concentrant l’essentiel des leviers de commandement de cette industrie, un nombre important de fabriques, de manufactures et d’usines, unissant logistique en aval et R&D en amont, à laquelle se rattachent en outre plusieurs écoles de très haut niveau.

Cette mobilisation était nécessaire. La Région Île-de-France doit désormais compter, outre celles de New-York, de Milan et de Tokyo, avec la concurrence de Shanghai, de Taiwan ou de Séoul, trois métropoles mondiales qui ont fait de la cosmétique un levier d’attractivité, parfois en la mixant avec d’autres secteurs d’avenir (numérique, robotique, objets connectés).

Conserver un leadership dans ce contexte nécessite de réunir tous les acteurs de la filière et de les faire agir en commun afin de valoriser les résultats d’une recherche qui associe laboratoires privés et universités publiques, de conquérir de nouveaux marchés à l’export, de trouver des solutions aux nombreuses tensions qui pèsent sur le recrutement des entreprises du secteur et de demeurer attractif aux yeux des entreprises étrangères de la filière. C’est pourquoi cet accord doit également contribuer, grâce à l’engagement de Choose Paris Region, l’agence d’attractivité de la Région Île-de-France, à promouvoir le territoire francilien aux yeux des nombreux groupes étrangers souhaitant s’y implanter afin de bénéficier de la richesse de son écosystème. Le «Fabriqué en France», qui repose sur quatre piliers, authenticité des ingrédients, sécurité du consommateur, protection de l’environnement, performance de l’innovation, est notre meilleur atout pour y parvenir.

En Île-de-France, Cosmetic Valley agit, d’ores et déjà, pour faire rayonner la cosmétique française. Elle organise, chaque année au mois d’octobre, à Paris, le salon international de l’innovation cosmétique « Cosmetic 360 ». Choose Paris Region y participe, marquant la présence francilienne depuis 2021.«Une place de Leader mondial se gagne et se défend. Il faut pour cela une stratégie, des objectifs et des alliés. Le partenariat avec un acteur institutionnel de la taille et de la puissance de l’Île-de-France, dont les compétences sont complémentaires de celles du pôle de compétitivité, permet de mieux cerner ces enjeux», explique Marc-Antoine Jamet, président de Cosmetic Valley, «La stratégie, c’est celle du basculement vers les sciences dures que nos produits doivent intégrer. Les objectifs ce sont ceux du carré magique du ‘Fabriqué en France’ : authenticité des ingrédients, protection du consommateur, sauvegarde de l’environnement, performance de l’innovation. Les alliés, ce sont grâce à la région les laboratoires publics, les universités et les relais à l’international. L’apport de l’Île-de-France, première région économique d’Europe, sera ici véritablement essentiel. Elle permet le changement d’échelle, la visibilité internationale, la conquête de l’avenir. Je m’en réjouis. Nous sommes tous disposés à ce que cette nouvelle alliance se concrétise et fasse gagner la cosmétique française».

Pour Alexandra Dublanche, vice-présidente de la Région Île-de-France chargée de la Relance, de l’Attractivité, du Développement économique et de l’Innovation et présidente de Choose Paris Region : « Pour la première fois en Île-de-France, la filière cosmétique est reconnue comme prioritaire dans notre SRDEII « Impact 2028 » autour d’une ambition commune « Faire de l’Île-de-France la région capitale de la cosmétique ». Il nous reste maintenant à concrétiser ce partenariat autour de synergies à construire entre les entreprises de filière cosmétique et notre écosystème de start-ups et d’entreprises innovantes qui pourront les accompagner dans leurs enjeux de transformation, qu’ils soient numériques avec l’IA ou demain le quantique, énergétique ou écologique. De même, cette collaboration vise à renforcer l’accompagnement qui pourra être apporté aux entreprises dans leur développement, leurs innovations ou leurs démarches d’export au travers d’une meilleure mobilisation de nos outils régionaux (de la gamme ‘up à notre stratégie Export)».

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend