Aller directement au contenu

La Commission européenne étend la liste des produits chimiques dangereux pour les cosmétiques

La Commission européenne vient d’étendre sa liste de produits chimiques dangereux dont l’utilisation dans les cosmétiques est interdite après que le comité scientifique de la Commission pour la sécurité des consommateurs (CSSC), ainsi que diverses autres parties, aient été consultés sur la décision d’interdire ces ingrédients. 23 ingrédients ont été ainsi interdits d’utilisation dans les produits de beauté en …

La Commission européenne étend la liste des produits chimiques dangereux pour les cosmétiques
La Commission européenne vient d’étendre sa liste de produits chimiques dangereux dont l’utilisation dans les cosmétiques est interdite.

La Commission européenne vient d’étendre sa liste de produits chimiques dangereux dont l’utilisation dans les cosmétiques est interdite après que le comité scientifique de la Commission pour la sécurité des consommateurs (CSSC), ainsi que diverses autres parties, aient été consultés sur la décision d’interdire ces ingrédients.

23 ingrédients ont été ainsi interdits d’utilisation dans les produits de beauté en raison de leurs effets à long terme et graves sur la santé humaine.

Ces ingrédients nouvellement ajoutés seront classés comme cancérigènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR) en vertu de l’article 15 du Règlement Cosmétique 1223/2009, à compter du 1er mars 2022.

Les ingrédients énumérés à l’article 15 sont ajoutés en raison de leurs effets à long terme et graves sur la santé humaine.

Les produits chimiques dont l’utilisation dans les cosmétiques sera interdite comprennent : les fibres de carbure de silicium, le dichlorodioctylstannane, la mésotrione et la pyrithione de zinc, ce dernier pouvant provoquer des brûlures ou des picotements dans les yeux, la bouche ou le nez.

D’autres ingrédients concernés, tels que le phtalate de diisooctyle et l’acrylate de 2-méthoxyéthyle, ont également été interdits en raison de leur potentiel à provoquer de l’asthme et des allergènes cutanés.

« Au fil des ans, l’UE a considérablement réduit l’exposition des citoyens aux produits chimiques nocifs », indique la commission dans un communiqué, qui évalue en permanence la manière d’améliorer encore la protection des consommateurs sur la base des progrès techniques et scientifiques.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques

Des seringues innovantes !  

Pharmapack Europe est l’opportunité de découvrir les derniers produits, solutions et technologies des exposants dont beaucoup sont lancés pendant le salon. Dans cet …

Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend