Aller directement au contenu

Iktos veut étendre sa plateforme d’intelligence artificielle (IA) et lancer une technologie de découverte automatisée de molécules pilotée par IA

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle dédiée à la découverte de nouveaux médicaments, annonce  la réalisation d’un financement de série A de 15,5 M€. Cette levée de fonds a été menée par les nouveaux investisseurs M Ventures et Debiopharm Innovation Fund, avec la participation d’Omnes Capital. Ce financement permettra à la société de développer ses capacités en matière d’IA …

Iktos veut étendre sa plateforme d’intelligence artificielle (IA) et lancer une technologie de découverte automatisée de molécules pilotée par IA
Iktos Robotics combine l’intelligence artificielle et l’automatisation de la synthèse chimique pour accélérer de manière significative le processus de découverte de médicaments.

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle dédiée à la découverte de nouveaux médicaments, annonce  la réalisation d’un financement de série A de 15,5 M€. Cette levée de fonds a été menée par les nouveaux investisseurs M Ventures et Debiopharm Innovation Fund, avec la participation d’Omnes Capital.

Ce financement permettra à la société de développer ses capacités en matière d’IA dédiées à la découverte de médicaments et d’étendre son offre logicielle SaaS existante. Il permettra également de lancer Iktos Robotics, une plateforme unique couvrant toutes les étapes de la découverte de médicaments. Iktos Robotics combine l’intelligence artificielle et l’automatisation de la synthèse chimique pour accélérer de manière significative le processus de découverte de médicaments.

Offrir une plateforme entièrement intégrée de services basée sur l’intelligence artificielle

Dans le cadre de cette levée de fonds, Iktos va en outre étendre l’application de ses solutions aux produits biologiques (peptides, anticorps, etc.). Cela permettra à Iktos d’être parmi les premières sociétés à offrir une plateforme entièrement intégrée de services de drug discovery basée sur l’intelligence artificielle.

Actuellement, les premières étapes du développement d’un médicament – de l’identification de la cible thérapeutique à la première entrée en étude clinique – prennent en moyenne 5 ans et nécessitent un investissement moyen de près de 100 millions de dollars par candidat médicament. Les solutions d’intelligence artificielle développées par Iktos visent à accélérer considérablement le processus de découverte, tout en augmentant les chances de succès des candidats médicaments qui atteignent le stade clinique. Cette approche est déjà validée par Iktos à travers plus de 50 collaborations académiques et industrielles, avec de multiples sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques telles que Janssen, Merck, Pfizer, Servier, Ono et Teijin entre autres.

“La recherche de nouveaux actifs pharmaceutiques est aujourd’hui encore une quête laborieuse et incertaine, qui se fait à tâtons dans un univers chimique composé d’une quantité pratiquement indénombrable de molécules potentielles. L’application de l’intelligence artificielle à la recherche préclinique porte l’espoir d’un changement radical pour les chercheurs qui explorent cet univers chimique, et les technologies que nous mettons à disposition de nos partenaires pharmaceutiques depuis 2016 matérialisent déjà cette promesse,” explique Yann Gaston-Mathé, Président et co-fondateur d’Iktos. «La réduction de la durée du cycle de découverte des médicaments, l’accélération des processus jusqu’à l’entrée en clinique et la réduction des coûts sont une priorité pour l’industrie et les cliniciens. Nous pensons qu’Iktos, avec sa technologie mature en matière d’intelligence artificielle générative et de planification de synthèse, et ses avancées dans la construction d’une plateforme de découverte de médicaments entièrement intégrée, a le potentiel de fournir un avantage concurrentiel à l’industrie pharmaceutique, l’Intelligence artificielle associée au machine learning devenant une caractéristique essentielle de la R&D pharmaceutique», a déclaré de son côté Dr Nadiya Ishnazarova de M Ventures, s’exprimant au nom du syndicat.

ParLa rédaction
Dossiers Thématiques
Dossiers d’Analyse
En vidéo
Send this to a friend